définition du parapente par fredo

Voler en parapente, c’est quoi ?

Dans les années 80, le but du jeu était, avec nos engins faits de « chiffons et de ficelles », de se jeter (sauter disait-on) d’une certaine hauteur, en courant le plus souvent comme un forcené, pour pouvoir monter et gonfler la voile ; voile qui finissait par vous faire décoller du sol et ainsi descendre, avec une finesse comprise entre 3 à 5, vers le point bas. Chez nous, dans les Pyrénées, il s’agissait surtout de gravir des sommets et, si les conditions s’y prêtaient, sortir son parapente pour redescendre dans la vallée, en évitant ainsi toute la marche de retour, souvent la moins gratifiante. Puis, les choses ont évolué : le parapente est devenu « paravole », dans le sens où, progressivement, il a permis de prendre des ascendances et donc de pouvoir rester en l’air plus longtemps et de se balader d’un point à un autre, d’une vallée à l’autre. Un super-engin, toujours fait de chiffons et de ficelles, mais avec des qualités de portance, de pénétration dans l’espace et de maniabilité aux commandes incroyablement bien étudiées et donc mieux fabriqué. Bon, c’est vrai que les prix ont changé également, mais ça, c’est une autre histoire. Alors, aujourd’hui, voler c’est quoi ? Quand on regarde l’évolution des autres activités sportives, surtout de pleine nature (faire de la randonnée à pieds, en vélo, en VTT, courir en montagne, escalader, « canyonner », nager ou « kayaker » en eau vive, …), on constate qu’elles attirent un public particulier qui a envie d’être plongé dans les éléments naturels que sont la terre, l’eau, l’air. Une fois immergé dans un de ces milieux, l’individu vit alors des sensations diverses et variées qui lui sont propres. Dès que le jeune enfant se met debout pour essayer de marcher, il construit, à sa manière, des « préférences motrices » qui feront de lui une femme/un homme qui agira sur et dans le monde d’une façon toute personnelle. Il saisira mieux en supination ou en pronation, il croisera les bras plutôt bras droit ou bras gauche par-dessus, il aura un œil dominant plutôt à gauche qu’à droite, il marchera ou courra en engageant les épaules ou le bassin, … tout cela n’ayant rien à voir avec le fait qu’il sera dans la vie de tous les jours droitier ou gaucher. Ces préférences se construisent bien sûr en relation directe avec des préférences dites « cognitives » qui, elles, sont du domaine des mécanismes de la pensée humaine, système complexe du traitement, entre autres, de l’information. Ainsi, lorsqu’une personne « rentre » dans l’activité « parapente », elle y entre avec ses préférences, avec son potentiel, ses envies, sa motivation, … Progresser permet alors de prendre de plus en plus de plaisir selon ce qui est recherché. Etre capable de prendre des thermiques, de rester un certain temps en l’air, de taquiner les nuages, de se balader comme un oiseau au dessus des champs de canne, des ravines, du lagon, de sentir la douce brise sur son visage, aucun bruit, de descendre puis de remonter, … que du plaisir. A partir de là, avec l’aide parfois d’un spécialiste de l’activité, chacun peut se donner ses propres limites car, et l’oubli est quelques fois présent, cet engin fait de chiffons et de ficelles est censé évoluer dans un milieu analysable, mais non maîtrisable à 100%. D’où des parapentes aux performances diverses, adaptés normalement aux possibilités et aux goûts des uns et des autres. En fonction de l’expérience et des apprentissages qui se sont construits au fil des années, de l’idée que l’on se fait de la pratique elle-même, de l’âge de la ou du parapentiste, chacune / chacun « dérouillera ses ailes » et trouvera son plaisir là où il le désirera: sortir ou non du bocal, rester une, deux, trois heures en l’air, boire une bière avec des potes en parlant de son vol loupé ou réussi, programmer son vol de demain ou d’après-demain, envisager une sortie, un stage ou un simple week-end repos/repas en famille … Que du bonheur dans la pratique de ce sport aérien, avec un engin fait de chiffons et de ficelles. Elle est pas belle, la vie !!!

Parapanguestement / Frédo

A propos jaco

secrétaire du club
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *